Avec Open Rail, donner un nouveau souffle à la maintenance du matériel

Avec Open Rail, donner un nouveau souffle à la maintenance du matériel

Depuis quelques semaines, l’entreprise ferroviaire Open Rail teste la solution de maintenance intégrée d’Akiem dans le cadre d’un projet pilote. Les deux partenaires partagent la volonté d’innover pour installer sur le marché un produit différent. Gros plan.

Malgré sa jeune histoire, Open Rail n’hésite pas à afficher de hautes ambitions. Cette entreprise ferroviaire a été créée en mars 2019 par le groupe Open Modal, opérateur majeur du transport combiné en France mais aussi transporteur routier – et, à ce titre, très exigeant sur l’efficacité des solutions logistiques, ainsi que le Groupe Combronde. Open Rail assure aujourd’hui l’acheminement de trains de combiné entre Gerzat, Chalon-sur-Saône, Loire-sur-Rhône et Fos-sur-Mer. « Notre objectif est de nous développer en augmentant aussi bien les volumes transportés que la qualité de la prestation, explique Céline Humbert-Daniel, directrice générale d’Open Rail. Pour offrir des prestations de bout-en-bout capables de concurrencer le transport routier, nous devons concilier réactivité et fiabilité. »

Actuellement, Open Rail fait circuler quatre engins thermiques et électriques. Le parc devrait se développer avec notamment dès 2021, un essai pour une première ligne au profit de l’opérateur de transport combiné T3M – autre société du groupe Open Modal. C’est dans cette perspective qu’un rapprochement a été opéré avec Akiem. Qui a rapidement conduit à la formalisation d’un projet pilote…

Depuis le 22 juin 2020, Open Rail dispose ainsi d’une nouvelle locomotive BB 27161 louée en full service. Particularité : la maintenance de cette dernière est confiée à mgw Service, composante maintenance et industrielle d’Akiem, et nouvel acteur sur le marché français.

Pour offrir des prestations de bout-en-bout capables de concurrencer le transport routier, nous devons concilier réactivité et fiabilité.

Céline Humbert-Daniel, directrice générale d'Open Rail

Force d’engagement et de proximité

Le rapprochement entre Open Rail et Akiem s’explique par un ADN commun : les deux entreprises partagent le même esprit d’entrepreneur ainsi que la volonté d’élaborer des solutions innovantes pour répondre à leurs besoins respectifs.

« Compte tenu des exigences que nous nous imposons en matière de service (un taux d’engagement de 95 %), notre plan de transport ne peut être pénalisé à cause d’un problème matériel, souligne Céline Humbert-Daniel. Avec cette solution intégrée, Akiem propose une approche de la maintenance qui repose sur l’engagement, la proximité et la transparence : de quoi nous donner confiance».

L’entreprise ferroviaire a notamment beaucoup apprécié la proposition de mobiliser un mainteneur à proximité de ses implantations géographiques ainsi que la possibilité d’accéder aux outils informatiques et au portail internet de suivi des opérations de maintenance de l’entreprise.

Depuis le démarrage opérationnel de la prestation, les équipes sont régulièrement en contact et font des points quotidiens sur le matériel. « Lorsqu’une panne est survenue, un vendredi, notre partenaire s’est immédiatement rendu sur place. Le week-end a été mis à profit pour récupérer la pièce nécessaire et, le lundi matin, la réparation était faite. Proximité, réactivité : c’est ce que nous attendions. »

Open Rail et Akiem ont convenu de prolonger la période d’essai jusqu’à fin octobre. Peut-être une première étape sur le chemin d’un partenariat durable…

Une division de maintenance intégrée au sein d’Akiem

En 2017, mgw Service – entreprise allemande spécialisée dans la maintenance des locomotives, fondée en 2005 – a rejoint le Groupe Akiem. mgw Service assure la maintenance de plus de 200 locomotives partout en Europe – majoritairement en Allemagne mais aussi dans les pays scandinaves. mgw Service est présent en France depuis 2019, et s’appuie sur l’organisation certifiée ECM (Entité en charge de la maintenance) et la supply chain du siège social, en Allemagne. D’ici fin 2020, l’entreprise devrait avoir sous contrat 14 locomotives BB 27 000 et 20 locotracteurs Y 8000. « Nous avons mis en place une solution de maintenance mobile, avec des techniciens basés sur des lieux stratégiques à partir desquels ils peuvent se déplacer rapidement, précise Henri Fribault, directeur d’exploitation mgw Service SAS. Dans le cas d’opérations spécifiques, nous nous appuyons sur un réseau de partenaires qui nous donnent accès à leurs infrastructures ou qui réalisent les prestations pour notre compte. »

Autres articles

Akiem-Lineas : l’art de grandir ensemble