Akiem inaugure son atelier de maintenance et de révision de locomotives à Ostricourt dans le nord de la France

Saint-Ouen, le 17 mai 2024 – Akiem, leader européen de la location de locomotives et de trains de voyageurs, inaugure son centre de maintenance et de révision de locomotives à Ostricourt (59). Situé dans une région historiquement emblématique de l’histoire ferroviaire française, le site d’Ostricourt se veut être une nouvelle référence en termes de capacité et de formation aux métiers de la maintenance ferroviaire.

 

Dans un monde en pleine mutation, où les défis environnementaux appellent à des solutions innovantes, Akiem est au cœur de la révolution ferroviaire européenne et agit !

Fabien Rochefort CEO d'Akiem

La maintenance, un enjeu majeur pour les loueurs de matériel roulant

Après avoir fait l’acquisition en 2018 de la société mgw Service, un acteur indépendant dans la maintenance des locomotives en Europe, Akiem a élargi son offre, renforcé et consolidé son réseau en Europe à travers la création de sa division Akiem Maintenance et Services.

En 2024, Akiem poursuit cette stratégie et investit dans un nouvel atelier de maintenance ferroviaire français à Ostricourt, dans le nord de la France.

Aujourd’hui, Akiem est ainsi en mesure d’offrir des services de maintenance complets et des solutions clés en main, garantissant pour ses clients opérateurs la disponibilité et la fiabilité des locomotives, deux enjeux majeurs pour ces derniers.

 

Le site d’Ostricourt, un atelier moderne, stratégique pour le secteur du transport ferroviaire et au carnet de commande rempli jusqu’en 2030

Partout en Europe, Akiem propose à ses clients une offre intégrée comprenant la mise à disposition des locomotives et leur maintenance. L’atelier d’Ostricourt vient renforcer sa position concurrentielle et illustre son engagement envers l’excellence en matière de maintenance ferroviaire :

Grâce au site d’Ostricourt, Akiem vise à doubler sa capacité de maintenance d’ici 2026-2027 et à internaliser la maintenance lourde de ses locomotives Prima, prolongeant ainsi leur durée de vie commerciale d’une dizaine d’années supplémentaires. Notre ambition est également de réduire la dépendance vis-à-vis de tiers et de développer de nouveaux services, notamment par la mise à disposition en « open access » de notre tour en fosse

 

Julien Assencio Directeur Général de l'activité Akiem Maintenance & Service France

Réalisé en moins de 18 mois pour près de 22 millions d’euros, ce nouveau centre de maintenance de plus de 60 000m² est équipé de 10 postes de travail permettant d’assurer les activités de maintenance courante « Full Service » et de grande révision (ou opération mi-vie, MLO pour mid-life operation) ainsi que l’usinage d’essieux en fosse. « Ce projet, représentatif de notre engagement sur le marché français, stimule l’industrie ferroviaire nationale, agissant tel un catalyseur dans le développement d’un nouvel écosystème de maintenance de haute qualité, centré sur la satisfaction client et l’innovation dans les services afin d’assurer une qualité et une sécurité accrues, un taux de délivrabilité élevé et une disponibilité opérationnelle renforcée », ajoute Fabien Rochefort.

Un projet porteur de sens pour la filière et la région

La construction de cet atelier a mobilisé des entreprises locales et sa mise en service s’accompagne du recrutement d’une trentaine de nouveaux collaborateurs pour porter les effectifs du site à 70 salariés, contribuant ainsi à la redynamisation et à la réindustrialisation d’une région historiquement liée au ferroviaire.

Nous souhaitons à terme, avec le concours des élus locaux, créer un centre de formation et d’apprentissage des métiers de la maintenance du matériel roulant dans les Hauts-de- France, et plus particulièrement dans le département du Nord

Fabien Rochefort CEO of Akiem
Other Articles